La chaine alimentaire

En tant que tel, l'individu tenait peu de place.
il n'était considéré qu'au travers de son appartenance
à un groupe: paroisse, communauté, famille...
Son identité ne se définissait qu'en fonction de son
utilité et de la tache qu'il se devait d'accomplir.
Au sein de ces structures éminemment compartimentées,
s'établissait des hiérarchies.